Spécialiste en Sauvegardes Environnementales

Vous ne pouvez pas postuler à une offre expirée
  • Nom de l'entrprise GECA-PROSPECTIVE
  • Secteur d'activité Services
  • Lieu de travail Bénin
  • Date d'expiration 05 Février
  • Nombre de postes 01 poste ouvert
  • Niveau de poste Cadre dirigeant| Manager / Responsable département
  • Niveau d'étude (diplome) Master 2, Ingéniorat, Bac + 5
  • Type de contrat CDD ou Mission

Présentation de l’entreprise 

Le Projet d’investissement de résilience des zones côtières en Afrique de l’Ouest (WACA ResIP) est un projet régional multi-pays qui soutient le renforcement de la résilience des communautés et des biens côtiers dans six pays d’Afrique de l’Ouest : Bénin, Côte d’Ivoire, Mauritanie, Sao Tomé-et-Principe, Sénégal et Togo. Par sa nature, ses caractéristiques et l’envergure et la complexité des dynamiques multi-acteurs et institutionnels liées à sa mise en oeuvre, le projet va mettre en place différents organes à différentes échelles pour accompagner sa mise en oeuvre, et mobiliser différentes institutions et partenaires qui sont appelés à coopérer harmonieusement à la réussite du projet. Au niveau régional, il est établi d’un Comité Régional de Pilotage (CRP) dont le rôle est d’assurer l’intégration régional en fournissant des orientations stratégiques globales au projet, en soutenant le dialogue politique avec les pays pour l'intégration régionale, en coordonnant les interventions transfrontalières, en facilitant la mobilisation des ressources et en évaluant les résultats et les impacts du projet.
Au niveau national, chaque pays a établi un comité de pilotage national (CPN). Le CPN est l’organe d’orientation du projet dans chaque pays, d’approbation des Plans de Travail et budgets annuels (PTBA), des Plans de Passation des Marchés et des rapports préparés par l’Unité de Gestion du projet (UGP) y compris tout changement apporté au manuel de mise en oeuvre du projet ou du manuel de suivi et évaluation. Les parties prenantes du projet comprennent entre autres : - Les institutions nationales travaillant sur la problématique de la gestion des ressources du littoral ; - La société civile, les associations, les opérateurs économiques, les groupes d’intérêt, communautés, bénéficiaires touchées par le projet WACA ReSIP - Les organismes et unités de gouvernance du projet WACA ReSIP dans les autres pays participants (UGP, comité de pilotage national et régional, l’Union internationale pour la conservation de la nature UICN, l’UEMOA, la Convention d’Abidjan, l’Observatoire Régional du Littoral, les comités techniques) - Les Unités de Gestion du Projet dans ainsi que les autorités dont elles dépendent ; - Les partenaires techniques et financiers - Les organisations non gouvernementales Afin de faciliter et mieux coordonner la dynamique institutionnelle et la collaboration entre les parties prenantes, l’UICN recrute Un (01) Spécialiste en Sauvegardes Environnementales.

Missions du poste

Le Spécialiste en Environnement du Bureau d’Appui Régional (WACA-BAR) aura la responsabilité de fournir un soutien technique aux spécialistes en Environnement au niveau national. Le/la Spécialiste sera chargé(e) du renforcement des capacités des spécialistes en Environnement des unités de gestion des projets dans les six (06) pays bénéficiaires du programme WACA. A cet effet, il/elle travaillera en étroite collaboration avec les spécialistes en Environnement dans ces pays et aussi avec le/la spécialiste chargé(e) en Développement social, sauvegardes sociales et Genre au niveau régional.
Sous l’autorité du Coordonnateur du WACA-BAR, les rôles et responsabilités du/de la spécialiste en environnement sont :


Au niveau régional

  • rendre compte de l'état général de la conformité aux instruments de sauvegarde de la Banque Mondiale ;
  • identifier les difficultés potentielles à venir et alerter les spécialistes en sauvegarde de la Banque Mondiale ;
  • organiser des sessions de renforcement des capacités avec le concours des spécialistes en sauvegarde de la Banque Mondiale ;
  • mettre en place un système de suivi-surveillance des risques et du respect de la conformité environnementale et sociale ;
  • développer un système de coordination et d’échanges avec d'autres institutions à l’échelle régionale pour mieux prendre en compte les préoccupations environnementales ;
  • conseiller le Coordonnateur de WACA-BAR sur toutes les questions se rapportant à la prise en compte des mesures de sauvegarde environnementale et sociale et au respect des normes techniques des réalisations physiques ;
  • faire le rapportage trimestriel de la mise en oeuvre des aspects de sauvegarde environnementale et sociale du programme au niveau régional ;
  • exécuter toute tâche à lui confiée par le Coordonnateur du WACA-BAR.

Au niveau national

  • apporter un appui technique aux spécialistes en environnement au niveau des pays ;
  • fournir des instruments modèles de bonne mise en oeuvre des aspects de sauvegarde ;
  • partager avec les spécialistes-pays, les bonnes pratiques en matière de mise en oeuvre et de suivi environnemental et social ;
  • fournir des formations en vue du renforcement des capacités techniques et organisationnelles des spécialistes-pays ;
  • fournir un soutien technique dans la préparation des instruments additionnels en cas de besoin ;
  • veiller à ce que les politiques de sauvegarde déclenchées par le programme et les instruments y relatifs soient mis en oeuvre de manière appropriée dans tous les pays ;
  • aider les spécialistes-pays à résoudre les problèmes de sauvegarde en cas de besoin ;
  • assister les spécialistes-pays (en cas de besoin) à rédiger le rapport de vérification de la conformité des aspects de sauvegarde à l’attention de l’équipe de la Banque Mondiale ;
  • assister les spécialistes-pays dans la mise en oeuvre des recommandations (relatives aux aspects de sauvegarde environnementale) des rapports de missions d’appui à la mise en oeuvre du programme de la Banque Mondiale ;

Profil recherché

Le/la candidat (e) au poste de Spécialiste en Environnement du projet doit posséder les qualifications, expériences et aptitude suivantes :

  • être titulaire d’un diplôme universitaire (BAC +5) en Eaux et forêts, Sciences de l’Environnement, Géographie, Gestion des écosystèmes ou autre domaine pertinent de la gestion de l’environnement.
  • avoir une expérience professionnelle d’au moins 10 ans dans le domaine de l’évaluation environnementale dont cinq (5) dans les projets financés par les partenaires techniques et financiers, en l’occurrence par la Banque Mondiale. La familiarité avec les politiques de sauvegarde environnementale et sociale de la Banque serait souhaitable ;
  • avoir une bonne connaissance du français ainsi qu’une bonne aptitude pour la communication et le rapportage ;
  • avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique (notamment les logiciels Word, Excel, Access, etc.).

Atouts/aptitudes

  • avoir une expérience en qualité de spécialiste en environnement dans un projet de la Banque Mondiale serait un avantage considérable ;
  • faire preuve de dynamisme et d'une bonne organisation ainsi qu'une aptitude au travail en équipe et de terrain ;
  • avoir des aptitudes à exploiter des documents en anglais ;
  • faire montre d’une bonne capacité d’exécution de toutes les tâches à lui/elle confier ;

faire preuve d’une grande discrétion dans l’exécution de ses tâches :

  • avoir une bonne capacité de résolution des problèmes liés aux questions environnementale et sociales des projets de développement ;
  • avoir des qualités de communicateur ;
  • pouvoir travailler de concert avec sa hiérarchie tout en gardant une certaine autonomie ;
  • être organisé(e), rigoureux (se) et capable de produire des résultats de qualité dans les délais impartis ;

Durée et lieu de la mission
La mission est à temps plein et la durée totale des prestations est d’1 an renouvelable sur une période de 5 ans assortie d’une phase d’essai de trois (3) mois. Le (la) candidat (e) retenu (e) sera invité (e) à signer un contrat d’une année renouvelable compte tenu de ses performances.
Lieu d’affectation: Dakar (Sénégal) avec des déplacements dans les six (06) pays bénéficiaires.

 

Les personnes intéressé(e)s par cette offre sont prié(e)s de préparer et déposer un dossier de candidature suivants les exigences ci-dessous :
Composition de dossier
- une lettre de motivation signée du candidat, adressée au Directeur Général de l’Environnement et du Climat ;
- un Curriculum Vitae complet, détaillant au mieux l’expérience du candidat pour la mission avec des références précises et vérifiables par mission effectuée ;
- Les preuves des expériences acquises mentionnées sur le CV, notamment les copies des attestations et certificats de travail ou tout autre document pouvant servir de preuve ;
- une copie certifiée conforme du ou des diplôme (s) requis, certificats et attestations de formation ;
- une copie certifiée conforme d’une pièce d’identité en cours de validité ;
- un acte de naissance.

Postulez en ligne avec la mention «Candidature pour le poste de Spécialiste en Sauvegardes Environnementales»

Date et heures limites fixées au plus tard le Vendredi 21 décembre 2018 à 18h00 (GMT).

Vous ne pouvez pas postuler à une offre expirée
  • Nom de l'entrprise GECA-PROSPECTIVE
  • Secteur d'activité Services
  • Lieu de travail Bénin
  • Date d'expiration 05 Février
  • Nombre de postes 01 poste ouvert
  • Niveau de poste Cadre dirigeant| Manager / Responsable département
  • Niveau d'étude (diplome) Master 2, Ingéniorat, Bac + 5
  • Type de contrat CDD ou Mission

Inscrivez-vous en 1 clic !

Inscrivez-vous sur novojob.com et laissez les offres d'emploi venir à vous ! Je m'inscris
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur En savoir plus