Nos conseils pour rester motivé après un refus de candidature

Votre CV n’a pas été retenu pour le poste qui vous faisait rêver ? Vous venez d’avoir la réponse négative d’un recruteur après un entretien ? La nouvelle n’est jamais agréable, surtout quand ce n’est pas la première fois. Pour autant, une fois la pilule avalée, choisissez de miser sur votre échec pour avancer plutôt que de perdre en motivation pour la suite de vos recherches.

Nos conseils pour rester motivé après un refus de candidature
“Je n’échoue jamais, soit je gagne, soit j’apprends”. La citation de Nelson Mandela a beau avoir été dégustée à toutes les sauces, elle relève avant tout du bon sens. Vous avez essuyé un refus, vous n’avez pas été sélectionné… que pouvez-vous en apprendre et en tirer de positif ?

Mettez à jour votre CV
Si votre candidature n’a pas été retenue alors que votre profil correspondait vraiment aux attentes de l’offre d’emploi, c’est peut-être le signe que vous avez quelque chose à revoir. Relisez l’annonce et votre CV, si vous n’y décelez aucune incohérence ou info manquante, n’hésitez pas à solliciter un œil extérieur avisé qui vous donnera peut-être les billes manquantes.

 

Interrogez le recruteur
Si vous n’avez pas été retenu après avoir passé un entretien, vous aurez besoin de comprendre ce qui s’est passé pour avancer. Vous recevez un refus très vague ? N’hésitez pas à creuser pour en savoir plus. C’est ce qui vous permettra d’ajuster vos candidatures pour la suite en mettant en avant vos compétences plus concrètement, en racontant différemment votre parcours, en trouvant des solutions pour diminuer votre stress… Pour autant, garder en tête qu’un recrutement reste une rencontre : le recruteur vous dira peut-être que votre profil était très bien mais qu’un de vos concurrents était un tout petit peu au-dessus. Ces échanges aideront également le recruteur à garder votre nom en tête ou vous permettront de mieux répondre à une nouvelle offre qui se présenterait dans la même entreprise.

 

Menez plusieurs candidatures de front
Avec plusieurs projets en cours, le refus d’un recruteur ne sera plus le seul élément sous les feux des projecteurs et vous aurez peut-être un nouvel entretien déjà calé dans votre agenda au moment où vous recevrez la réponse négative. Même quand vous recevez des signaux positifs, ne misez pas sur un seul cheval et continuez à faire votre veille, à entretenir votre réseau…

 

Pensez votre recherche d’emploi en mode projet
Et un projet destiné à aboutir ! Si ce n’est pas encore le cas, commencez à utiliser un outil pour assurer le suivi de vos candidatures, noter à quelle date vous avez envoyé un CV ou qui était la personne contactée. Vous pouvez également faire la liste des personnes de votre réseau que vous souhaitez appeler ou revoir pour optimiser votre recherche

Assurez vous également d’avoir une porte de sortie en cas d’échec : est-ce que vous avez envisagé d’autres postes ? Ou de travailler au même poste dans un autre secteur ? Ayez un coup d’avance et une liste d’actions à mettre en œuvre . Vous n’avez pas la main sur les décisions des recruteurs mais vous la gardez sur votre projet !

 

Lire l'article à sa source 

Inscrivez-vous en 1 clic !

Vous possédez un compte sur l'un de ces services ? Inscrivez-vous en cliquant sur l'un d'entre eux !
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de nous permettre d'améliorer votre expérience utilisateur En savoir plus